Jardinage

La joubarbe : petite mais costaude


La joubarbe en résumé :

Nom latin : Sempervivum sp.
Nom commun : Joubarbe
Famille : Crassulacées
Type : Vivace

Port : Tapissant
Hauteur : 10 cm à 30 cm en floraison
Densité de plantation : 15-30 pieds/m²
Exposition : Ensoleillée
Sol : Tout type, bien drainé

Floraison : Début d’été

En français, son nom latin signifie « éternel », ce qui résume bien sa principale caractéristique : sa résistance.

Plantation de la joubarbe

Tant qu’elle est installée au soleil, la joubarbe pousse dans tous les types de sol et sur une faible profondeur. Il n’est donc pas nécessaire de creuser de grands trous pour la planter, une dizaine de centimètres est suffisant.

La densité de plantation va dépendre de la rapidité du résultat que vous souhaitez. Si vous êtes du genre patient, alors une quinzaine de pieds pour 1 m² seront suffisants.

Dans le cas contraire, comptez environ 30 plants par m². L’effet couvre‑sol de la joubarbe sera alors plus rapide.

Entretien de la joubarbe

La joubarbe est une vivace qui se contente de peu tant qu’elle est au soleil. De plus, la grande diversité de ses espèces permet des créations originales notamment en rocailles.

Les Sempervivums sont des vivaces idéales si vous ne souhaitez pas passer trop de temps en travaux horticoles. En effet, les rosettes des joubarbes meurent après avoir fleuries.

Le seul geste à effectuer pour entretenir votre plante est donc de les arracher à la main pour permettre à une nouvelle rosette de pousser.

Rassurez‑vous, elles ne fleurissent pas toutes en même temps.

Multiplication de la joubarbe :

Il n’a jamais été aussi simple de multiplier une plante qu’avec la joubarbe. En effet, il suffit de prélever les rosettes qui poussent en périphérie du pied et de les replanter là où vous le souhaitez. Il est donc inutile d’arracher la plante.

Maladies et ravageurs

D’une manière générale, le Sempervivum est un genre botanique très résistant. Néanmoins, certaines espèces peuvent être touchées par la rouille.

En ce qui concerne les ravageurs, les limaces peuvent attaquer les jeunes feuilles et le charançon de la vigne (Otiorhynchus sulcatus) peut provoquer des dégâts sur l’ensemble de la plante en fonction de son stade d’évolution : les racines pour les larves et le feuillage pour les adultes.

Emploi et association

La résistance des joubarbes permet les implantations les plus délicates : rocailles, auges, murets, potées. Elles font également d’excellents couvre‑sol en massif.

La grande diversité d’espèces de Sempervivums permet de créer des compositions uniquement avec ce genre botanique sans tomber dans la monotonie. Cependant, si vous souhaitez diversifier vos créations, vous pouvez associer la joubarbe avec d’autres couvre‑sol tels que le Polygonum, le lamier, la campanule ou des espèces rampantes d’orpin.

Pour apporter un peu de volume, vous pouvez également adjoindre des vivaces intermédiaires comme des heuchères, des iris ou des anaphalis.

Quelques espèces et variétés intéressantes

  • S. arachnoideum: également appelée joubarbe toile d’araignée, cette espèce est intéressante pour la petite taille et la densité de ses rosettes et les fils blancs qui les couvrent. Ses fleurs ne sont pas en reste et offrent une jolie teinte rose rougeâtre. Très originale.
  • S. ciliosum: elle doit son nom aux cils soyeux qui tapissent ses feuilles. Elle fleurit jaune en juin, juillet.
  • S. tectorum : la joubarbe des toits est particulièrement résistante et ses rosettes vertes teintées de rouge‑brun à leur extrémité sont très esthétiques, tout comme ses fleurs blanchâtres à rose.


Video: Régénérez le foie, un jus - le corps dans sa simplicité - (Septembre 2021).